• Coup de gueule et poésie....

    Mais poésie d'abord, en hommage à tous les photographes, pros ou amateurs. Pour mon fils qu'on vient de priver de sa page photos...

    Olivier, le photographe

    Photo  personnelle, prise en 2016

    *

    Le photographe (14/04/2017)

     

    Il observe le monde et son regard rêveur

    Nous le montre plus beau ! Noir et blanc ou couleur,

    Son objectif pointé révèle des merveilles,

    De la montagne immense à la petite abeille.

     

    D’un déclic avisé, il sait capter l’instant :

    Un coucher de soleil, un sourire d’enfant,

    Une épave oubliée, un vieux banc solitaire

    Ou le ventre arrondi d’une future mère ;

     

    L’éclosion d’une fleur, un passant dans la rue,

    L’église séculaire, l’oiseau dans la nue,

    La goutte de rosée, l’imposante bâtisse,

    L’écume de la vague, l’araignée qui tisse…

     

    Pour son œil qui sait voir, rien n’est insignifiant !

    D’un caillou ordinaire il fera un diamant,

    D’une inconnue qui passe, une étoile filante…

    Il observe le monde et puis le réinvente.

     

    ©A-M Lejeune

    ***

    Passons à présent au coup de gueule !

    Facebook, vous connaissez ? Certaines et certains d'entre vous ne veulent probablement pas en  entendre parler ! Je le comprends !

     Mais d'autres y ont  peut-être un journal, voire même une page pro !

    Moi j'y possède un compte classique, genre journal comme la majorité des utilisateurs du réseau.

    Mais j'y tiens également une page d'écrivain, une page photo, une page vitrine pour mes tenues tricotées pour  poupées mannequins, et j'y gère, sans grand succès d'ailleurs, un groupe d'écriture. je participe aussi en tant qu'administratrice adjointe à un groupe de photos, dont fait partie mon photographe de fils.

    Je devrais dire faisait, car il y a maintenant une semaine que son compte où il avait en outre une page de photographe professionnel, a été désactivé sans le moindre avertissement préalable.

    Il a donc écrit en remplissant le formulaire d'usage qui est proposé quand ce genre de mésaventure survient. Il a bien sûr demandé le motif de cette désactivation brutale, pour ne pas dire arbitraire ! Et il a réclamé comme il se doit la réactivation rapide de ses comptes, arguant que cette fermeture le privait de sa vitrine pro où il a plus de 1500 abonnés. Un outil de travail pour lui !

    Quelques jours plus tard, il lui a été signifié que son compte Facebook était bloqué définitivement, qu'il n'avait plus le droit d'utiliser Facebook,  qu'on espérait qu'il comprenne mais qu'il n'était pas possible de lui donner le motif de cette mesure pour cause de ... sécurité ! Si si, je vous le jure ! Il avait juste à savoir que la mesure en question avait été prise après signalement d'une personne de sa liste de contacts ! Point final.

    Depuis, il ne cesse de leur envoyer messages sur messages dans l'espoir de les infléchir !

    Et moi, de mon côté, j'ai adressé un courrier aux administrateurs et modérateurs de Facebook, dont je vous joins un copier-coller :

     

     " Aux  administrateurs et modérateurs de Facebook

     

    Bonjour,

    Vous m’avez récemment attribué un badge « Super fan » d’un membre de Facebook, Olivier El Guedini Lejeune, dont vous avez peu de temps après, désactivé le compte brutalement et sans le moindre avertissement justifiant votre décision, le privant du même coup de la vitrine  « photos » dont il a grand besoin mais surtout, de son droit à la parole, de son droit inaliénable de se défendre publiquement.

    Vous l’avez fait de façon totalement arbitraire, je dirais même et je n’ai pas peur de le faire, de façon totalement illégale au regard des Lois de notre pays.

    Seriez-vous les seuls à ignorer qu’en France jusqu’à preuve du contraire,  ni nulle part dans le Monde, si ce n’est en dictature, la Justice ne condamne aucun accusé, même des pires crimes, sans un procès équitable ?

    Et qui dit procès, dit enquête préalable fiable, constitution d’un faisceau de preuves  et de témoignages qui n’en seront pas moins épluchés par la défense. Qui dit procès, dit lecture du ou des chefs d’accusation, appel à la barre des témoins à charge  comme la personne qui a signalé Olivier par exemple, dont on connaîtrait l’identité soit dit en passant, mais également des témoins à décharge. Et en face du procureur ou de l’avocat général qui représente l’accusation, il y a toujours l’avocat de la défense.

    Vous êtes une société privée, certes, ainsi qu’on me l’a obligeamment fait remarquer, en ajoutant que de ce fait, vous agissez comme bon vous semble mais vous n’êtes pas au-dessus des  lois pour autant ! Ou le seriez-vous et que nul n’en sache rien ?

    Je ne comprends pas, ça m’indigne et ça me met  très en colère,  que vous puissiez désactiver un compte du jour au lendemain sur simple signalement anonyme puisque vous refusez de donner l’identité du dénonciateur ou de la dénonciatrice. Vous voyez, je ne fais aucune discrimination sexiste contre cette personne qui faisait partie de la liste de contacts d’Olivier El Guedini Lejeune et qui donc le connaît et connaît la teneur de ses publications en tout point respectueuses des conditions d’utilisation de Facebook.

    Pour le suivre sur ce réseau depuis qu’il s’y est inscrit en 2009, je peux vous assurer qu’il n’y a jamais rien publié qui soit contraire à ces conditions d’utilisation édictées par Facebook. Ni propos injurieux ou irrespectueux, ni propos ou contenus racistes, homophobes, pornographiques, pédo pornographiques, à connotation sexuelle… Ni appels à la haine raciale ou à la haine tout court envers qui que ce soit, personne publique ou privée.

    Il n’y partage pas non plus le flot  de ces publications honteuses qui, sous couvert d’humour ou pire, très ouvertement, entachent chaque jour les murs de ce réseau, et ce totalement impunément !  Ces publications ne se gênent pas  d’injurier et d’attaquer en termes très imagés, voire très crus,  notre pays, ses dirigeants, ses forces de l’ordre et j’en passe. J’y ai vu et lu des moqueries ignobles contre des femmes  obèses par exemple et là aussi j’en passe, la liste serait trop longue !

    Ce type de publication ne contrevient-il pas aux conditions d’utilisation et à l’éthique de Facebook ?

    Me direz-vous en quoi des photos de paysages, de fleurs, de chats, d’oiseaux, de portrait avec l’autorisation des personnes photographiées, contreviennent-elles aux conditions d’utilisation de Facebook ? Ou des pensées personnelles philosophiques, des pensées d’auteurs toujours cités, des extraits de livres dont les auteurs sont également toujours cités ? Ou encore, la défense de causes nobles tels que le harcèlement à l’école, la préservation de l’environnement, le respect des différences  les actions contre le racisme, l’homophobie, l’atteinte à la liberté d’expression….

    Vous avez aveuglément appliqué votre mesure d’éviction contre Olivier El Guedini Lejeune sans daigner lui expliquer au préalable, pourquoi vous le faisiez et quand il vous a contacté pour connaître le motif de cette mesure aussi soudaine que brutale, vous vous êtes abrités derrière de pseudo arguments de sécurité  pour refuser de lui répondre !  J’en rirais si je n’étais pas si indignée !

    Ce n’est ni plus ni moins que de la diffamation et cela porte gravement préjudice à sa personne morale !

    Combien d’autres que lui avez-vous traités de la sorte, parmi les millions et les millions d’utilisateurs Facebook ?

    Moi, demain, peut-être !

    Sachez que je ne m’en tiendrai pas à ce courrier.

    Le litige qui vous oppose à Olivier El Guedini Lejeune est aussi le mien. Comme  il est celui de toutes celles et ceux que vous avez  déjà désactivés sans sommation, que vous désactiverez demain de la même façon arbitraire, dictatoriale, d’un claquement de doigts, sans état d’âme, sur simple signalement anonyme.

    Il existe d’autres instances pour défendre les « consommateurs » de Facebook.

    J’espère néanmoins, votre compréhension et la révision de votre jugement hâtif  autant qu’injustifié.

    Anne-Marie Lejeune "

     

    Voilà à quoi je suis occupée en ce moment, à défendre les droits de mon fils mais aussi ceux de tous les utilisateurs de Facebook qu'un simple signalement anonyme, probablement très violent et diffamatoire, peut faire virer définitivement de Facebook de la même manière brutale !

    Cela peut être vous, demain si vous êtes sur ce réseau !

    Comme je l'ai dit en commentaire sur mon profil Facebook : Il n'y a pas de Grandes Causes et de petits combats. Il n'y a que des causes qui toutes méritent d'être défendues quand elles sont justes. 

    Vous pouvez, si vous le voulez, apporter votre soutien ici :

    https://www.facebook.com/AnMaiMistic

    Merci d'avance à celles et ceux qui ont la possibilité de le faire

     

     

     

     

    « Savez-vous couper les ch'veux, à la mode, à la mode ?Appel à signer une pétition. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 14 Octobre 2019 à 04:58
    c'est incroyable et révoltant. J'ai partagé sur Facebook. Bisous
    2
    Lundi 14 Octobre 2019 à 09:28

    C'est vraiment incroyable cette affaire là. Perso, j'évite facebook un maximum.

    Bises et bon début de semaine

      • Lundi 14 Octobre 2019 à 11:06

        Merci Zaza ! Je comprends ! Moi j'ai ouvert un compte il y a des années parce que cela m'a été conseillé par TheBookEdition quand j'ai publié mon premier livre chez eux. Et il est vrai que bien utilisé, ça peut constituer une bonne vitrine de promotion, comme ça l'était pour mon fils !

        Bises et bon début de semaine à toi aussi

    3
    Lundi 14 Octobre 2019 à 15:04
    Renée

    Tout ça certainement parce qu'il gênait une personne faisant quelque chose de similaire probablement et que cette personne en était jalouse c'est bien triste cette politique de FB! et révoltant. Comme je vous comprends. je file voir

      • Jeudi 17 Octobre 2019 à 15:39

        Sûrement ! Mais le pire c'est de ne savoir ni qui, ni pourquoi en réalité et que le seul recours soit une pétition puisque Facebook ne daigne répondre à aucune réclamation, qu'elle vienne de mon fils, qui leur écrit chaque jour, ou de moi qui l'ait fait 2 fois sans résultat ! C'est un robot qui renvoie un message type, conseillant de s'adresser au centre d'aide de Facebook, pour lequel ma réclamation concernant l'aide et le soutien que je veux apporter à mon fils, ou a tout autre utilisateur de mes amis qui serait dans le même cas, ne figure pas dans les "questions" que l'on peut poser !

        Merci d'être filée voir et d'avoir agi en conséquence ! Bises

    4
    Lundi 14 Octobre 2019 à 16:48

    Bonjour Anne-Marie,

    Tout d'abord, bravo ! Alors là, je te soutiens entièrement. Je suis complètement estomaquée de voir ça. J'avais déjà entendu parler de ce genre de choses, effectivement. C'est tout simplement aberrant de voir que d'un simple clic on peut démolir la carrière de quelqu'un, ou simplement son honneur. Tu as raison, ceci est  complètement illégal et je suis aussi indignée que toi. Je vais soutenir la cause de ton fils, bien entendu.

    Mais je ne peux repartir sans te dire combien j'ai aimé ton poème dans lequel tu décris si bien cette belle profession de photographe (qui suscite des jalousies, visiblement).

    Bon courage !

    À bientôt,  bisous,

    Martine

      • Jeudi 17 Octobre 2019 à 15:42

        Encore mille et mille mercis pour ton soutien ! Bisous

        Ce poème, je l'avais écrit pour mon fils, bien sûr, mais également pour les membres du groupe photo dont nous faisons tous les 2 parties, comme membres mais également comme co administrateurs. sauf que lui a disparu. photos, commentaires... Il n'existe plus que par le soutien que les membres du groupe continuent à lui apporter.

         

         

    5
    Lundi 14 Octobre 2019 à 16:50

    Tu fais bien de ne pas laisser tomber car il suffit d'un signalement d'une personne mal intentionnée et ils ferment, je suis presque certaine qu'ils ne contrôlent même pas. 

    Désolée pour ton fils, des heures de travail et des contacts perdus. 

    bonne semaine.

      • Jeudi 17 Octobre 2019 à 15:45

        Non, pas de réel contrôle ! Ils se contentent de prêter foi au dénonciateur !

        merci Claudie. bisous

    6
    Mardi 15 Octobre 2019 à 19:21

    Bonjours j espère que sa vas s arranger !!!!!!

      • Jeudi 17 Octobre 2019 à 15:46

        Moi aussi, parce que privé de sa page pro, il n'a plus d'outil de travail

        Merci

    7
    Mercredi 16 Octobre 2019 à 08:18

    c'est scandaleux ni plus ni moins

      • Jeudi 17 Octobre 2019 à 15:49

        Scandaleux, inadmissible, dictatorial ! Il y aurait une grosse liste de termes pour définir ces méthodes déjà fortement controversées du plus gros réseau social en nombre d'utilisateurs. Merci de ton soutien. Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :