• L'atelier N°154 de Ghislaine

    Atelier 152 et Récapitulatif du 151

     

    3 choix pour le 154

    Les 8 mots : case, hall, banc, lumière, rénover, tricher, mentir, craindre

    Ou ressenti sur image

     

    L'atelier N°154 de Ghislaine

    Ou thème « météo »

    ***

     

    Un invité surprise

     

    Dans le vaste hall rénové de l’hôtel de ville, la lumière pénètre à flots.

    La météo de ce samedi de juin se montre très clémente pour l’évènement qui va  s’y dérouler  incessamment : le mariage tant attendu après 3 longues années de fiançailles, de Carole, la fille unique du maire, avec Éric, son premier adjoint.

    Une cérémonie en grande pompe qui a nécessité l’ajout de 3 rangées de bancs dans la salle  des mariages, superbement décorée pour l’occasion. Il n’y avait pas assez de chaises pour les nombreux invités attendus !

    Mais pour l’heure,  il n’y a qu’une personne, assez en avance à vrai dire et qui patiente en faisant les 100 pas devant le monumental escalier  où va bientôt se presser la foule des grands jours !

    Et quelle personne, observe l’hôtesse chargée de l’accueil  pour la circonstance !

    On peut dire sans mentir que cet homme –là n’entre pas dans la case  des « gens biens » qui vont se présenter tout à l’heure et au milieu desquels il va forcément dénoter, c’est à craindre !

    Pourtant, au  contraire de toute cette clique du beau monde pour laquelle paraître est plus important qu’être, lui est probablement incapable de tricher,  ne peut s’empêcher  de penser la jeune femme conquise malgré elle !

    Santiags poussiéreuses, jean moulant et blouson de cuir noir avec un aigle sur le dos. Avec ça, des cheveux  bruns un peu trop longs, des épaules larges, un teint  hâlé par la vie au grand air à n’en pas douter. Séduisant en diable quoi ! Mais décidément pas « conforme » au digne cortège  endimanché qui commence à se rassembler sur le perron de l’Hôtel de ville !

    Un invité surprise ?

    La future mariée entre au bras de son père fier comme Artaban.

    Son regard ahuri se pose sur l’homme aux santiags.

    -Michael ! Hurle-t-elle avant de s’effondrer, sans connaissance, fleur coupée dans la corolle blanche de sa robe.

    La météo n’avait pas prévu de coup de tonnerre  sur cette journée  ensoleillée !

     

    31-05-2021

    ©A-M Lejeune

    L'atelier N°154 de Ghislaine

     

    « Les petites dernièresLa prochaine:N°74 »
    Google Bookmarks Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    11
    Mardi 15 Juin à 14:04

    Bâtir les paragraphes d'un roman à partir de quelques mots (8) imposés... Voici là une superbe idée qui apporte une variante inattendue à ce jeu!

    10
    Mardi 1er Juin à 17:27

    Il sort de où celui-ci, une anciennes connaissance, le marié qui a décidé de se faire remarquer?

    Si c'est sur les marches de l'hôtel de ville d'Amiens je connais. 

    Bises

      • Mercredi 2 Juin à 10:50

        Il sort du passé de la future mariée, au mauvais moment.

        Ou au bon, qui sait ?

        Cela pourrait être l'Hôtel de Ville d'Amiens, que je connais aussi et où j'ai assisté à un mariage il y a pas mal d'années.

        Ou un autre dans une ville sortie de mon imagination pour les besoins de l'histoire

        Belle journée sous le soleil, j'espère !

        Bisous

    9
    Mardi 1er Juin à 15:56
    Renée

    En voilà une qui va pas se marier avec celui prévu on dirait! Bien vu bien joué super ce texte on dirait du roman...Bisous

      • Mercredi 2 Juin à 10:46

        Merci Renée !

        Mais qui peut le dire ?

        Peut-être finirai-je par répondre à cette question, qui sait ?

        Belle journée

        Bisous

    8
    Mardi 1er Juin à 08:52

    Un homme surgi de son passé, un homme qui avait disparu et qu'elle a tant aimé??????

    vite la suite, tu me laisses en plan lol, (je fais pareil hihihi mais ne le dis a personne lol)

      • Mardi 1er Juin à 09:57

        C'est ça, oui !

        Et c'est vrai qu'une suite s'imposerait presque !

        Mais comme toi, j'aime laisser planer le suspens

         

        Belle journée Ghigi

        Bisous

    7
    Mardi 1er Juin à 04:45
    colettedc

    Bonjour Anne-Marie,

    Pas de chance pour la mariée, en ce jour, hélas ! Quel apparition au mauvais moment !!! Pauvre elle !!! Quel coup de tonnerre !!! Ouf !!!

    Bon mois de juin,

    Gros becs

      • Mardi 1er Juin à 10:00

        Bonjour Colette

        Quand le passé ressurgit, ça peut faire du dégât !

        Dira-t-elle oui après cela ?

        Mystère !

        Belle journée

        Gros bisous 

    6
    Mardi 1er Juin à 01:15

    Bonsoir AnMaï... mais qui est donc ce Michaäl, un ancien soupirant, qu'elle aurait caché côté relation, n'entrant pas dans la case "gens biens" !?  En tous cas il a fait de l'effet sur la mariée en devenir.... bises, jill yes

      • Mardi 1er Juin à 01:29

        Un peu le genre  mec pas fréquentable pour ces "gens biens"  comme celui de la chanson de Piaf : "Il portait de culottes, des bottes de moto, un blouson de cuir noir avec un aigle sur le dos. Sa moto qui partait comme un boulet de canon, Semait la terreur dans toute la région..." Et effectivement, un ex réapparu au mauvais moment !

         

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :