• LISTE 1-RÉCAPITULATIF

    Les mots à caser, en prose ou en poésie sont : parmesan, courgette, rage, printemps, aberration, génome, pluie, potentiel, ivresse, bonheur.

    **

    Voici les liens  des participations que vous pouvez retrouver sur les blogs où ils sont publiés : 

     "Revanche" De Claudie la picarde

    "Soirée du coeur" De Colette dc

    "A table "D'Annick Lotus

    "Caprice Printanier" Mon texte 

    "La recette " De Renée Envie2

    "Faire ripaille" De Georgette

    "La sève monte" De Lili D

     "Le printemps" De Chaton Daniel

    La recette de Serenity Snape sur sa page Facebook

    ****

    Et voici les textes qui me sont parvenus directement

    ***

    Le texte de Myriam Vayssettes, qu'elle a publié dans mon petit groupe d'écriture sur Facebook : Je raconte, tu poétises, il ou elle écrit

    Bonheur

     

    "Le mot bonheur est inscrit dans mon génome. Il circule dans mes veines comme  la sève des arbres au printemps. Pas un bonheur excessif, Aucune aberration déplacée… non juste une rage de petits bonheurs simples pour lesquels je déploie tout mon potentiel créatif;

    Boire jusqu'à l'ivresse un asti spumante sous la pluie,

    S'endormir trempée à l'ombre des courgettes en fleurs,

    En croquer une au réveil  avec du parmesan ...

    Et chaque jour avaler une histoire

    un peu folle comme remède à la monotonie."

    My

     ***

    Le texte de Marie-Lise, l'une des inspiratrices de cet atelier mémoire

    Printemps

     

    Le printemps est arrivé, la belle saison.  Les arbres en fleurs, promesse de fruits.

    Quel bonheur ! Je dirais même ivresse ! Oui, la nature révèle son potentiel à se renouveler chaque année. Nous la croyons morte et non, elle dort…

    Elle nous montre combien il faut savoir patienter.

    Vouloir des courgettes en hiver, une aberration. Peut-être moins que des tagliatelles sans parmesan !

    Mais voilà, nous, pauvres humains en cette période cruciale, nous devons nous faire vacciner avec un génome de chimpanzé, oui !!! Il est semblable à 98% du nôtre ! Il nous permet d’avoir la rage de vivre sous la pluie…

     ***

    Le texte de Jill Bill

    Questionnement...

     Le génome du bonheur

    Coule t'il naturellement dans nos veines

    Partisan de cette ivresse

    Qui nous fait oublier les jours de pluie... ?

    J'aime le printemps, j'aime aussi l'hiver

    La simplicité des choses

    A table comme au bord du chemin

    Nouilles au parmesan

    Ratatouille à la courgette

    Trèfle rose et coquelicot...

    Aberration, absurdité que la vie

    Ah ma foi, là où elle se termine, non sens...

    Mais c'est ainsi, rage n'y fera rien

    Regardons son potentiel, tant que vivant...

    ***

    Le texte de Nicole Russy

    Le cerveau lent.

     

    Avec ce covid on a le cerveau lent.

    La faute au virus qui attaque notre génome !

    on a la rage d'avoir perdu notre potentiel de liberté et de convivialité

     Mais on garde raison d'espérer manger les courgettes dans le sud ,

    Mais sans doute une aberration car on ne voit pas le bout du tunnel

     et pour cause elles sont dessous !!.

    Avec ce printemps peu précoce on nous annonce déjà de la pluie pour demain ... Mais sans doute quelques petites averses pour le bonheur des fraisiers que nous venons de planter !

    Pour placer le parmesan on l'ajoutera à une salade de chou-fleur bien de chez nous !

    et pour agrémenter ce repas un bon petit vin bourgogne /gamay  à boire avec modération pour ne pas tomber dans l’ivresse d'un soir par désespoir !

    ***

    Le texte de Joël Dely

    Jeu Poétique

     

    Je courais,  humide de l'ivresse du bonheur,  à demi nu, dans mon jardin.

    La pluie de printemps,  prompte à lessiver les asphaltes surchauffées et

    à rafraîchir les corps,  avait semé sur mes pores transis son grain de folie.

    Je dansais,  me contorsionnais, ondulais en une vague quasi orgasmique

     entre les rangs de courgettes, vertes vestales végétales au génome

    maintes fois détourné,  mûrissant

    en patience vers un sort culinaire assuré.

    Ces délicieuses créatures,  émoustillées par mes piteuses simagrées, 

    rêvaient t'elles d'être sensuellement nappées d'une dernière pluie,

    celle du parmesan avant le bûcher de la cuisson ?

     

    Par quelle aberration du destin devaient t'elles finir leur belle

    existence d'adoration de la terre, du soleil, et de la rosée, 

    entre deux rangées de dents hideuses au potentiel carnassier ?

    La rage, celle du justicier confronté à l'absurdité du sort,

    me pris soudainement. Je ravissais au fond de mon panier

     ces cucurbitantes princesses, qui gloussaient déjà à l'espoir de l'aventure,

     et embarquais illico dans le premier trois mats venu pour les emmener

     loin, très loin, de l'ingratitude du lieu.

     

     

    « Apprivoise-moi...L'Atelier de Marie-Lise et ses amies »
    Google Bookmarks

  • Commentaires

    4
    Vendredi 23 Avril à 18:44

    super !! bravo à toutes.

    Christelle

    3
    Vendredi 23 Avril à 17:02
    colettedc

    Bonjour Anne-Marie,

    Que de textes, pour cette première liste, hein ! 

    Tout un succès !!!

    Douce poursuite de ce vendredi,

    Bisous

    2
    Vendredi 23 Avril à 15:42
    Renée

    Un beau succès pour une première bravo a tous. Bisous

      • Vendredi 23 Avril à 15:54

        Merci Renée !

        J'espère que tu continueras à suivre cet atelier ici parce qu'ainsi que je vais vous l'expliquer, le blog va être incessamment supprimé !

        Ghislaine ne pouvant continuer à le gérer avec moi, je ne me sens pas de continuer seule

        En revanche, au fur et à mesure que ma soeurette me communiquera les listes de mots, je les partagerai sur ce blog et je publierai soit les liens des textes postés sur vos blogs, soit les textes qui me seront envoyés. Encore mille et mille mercis d'avoir joué le jeu

        Bisous

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :